janvier 20, 2022

L’ostéopathie pour prévenir et traiter la cyphose

Avoir la bosse des maths signifie que l’on a une facilité dans ce domaine et est donc susceptible de faire des envieux. Par contre, avoir celle appelée « cyphose » n’est recherché par personne. En effet, cette déformation du dos, en plus d’être inesthétique, est également source de douleurs. Pour éviter d’en souffrir, vous en remettre à un ostéopathe près de chez vous, est une décision qui peut totalement changer votre vie.

La cyphose ou quand le dos est trop bien « roulé »

La colonne vertébrale : des courbes indispensables

Chez l’être humain, la colonne vertébrale possède une double courbure qui lui permet de se tenir debout, à l’inverse des animaux à quatre pattes pour lesquels elle est droite. En effet, en partant de la tête, les vertèbres cervicales forment un creux dont la courbure s’inverse au niveau des dorsales pour former ce que l’on appelle la « cyphose du dos ». Une seconde inversion de courbure forme le creux des reins avec les vertèbres lombaires. Enfin, le sacrum et le coccyx vont à nouveau créer une structure concave. Ce double « S » a pour but de nous permettre d’amortir les chocs lorsque nous marchons et bougeons.

L’hypercyphose : une hyper courbure de la colonne vertébrale

L’hypercyphose du dos, plus couramment appelée « cyphose », est une déformation située au niveau des vertèbres dorsales. Elle peut être légère avec ce qu’on appelle une « attitude cyphosique », à grave dans le cas de la cyphose « irréductible ». Dans le premier cas, la personne peut se tenir debout. En général, ses épaules sont voûtées et sa tête est légèrement en avant par rapport à l’axe du corps. Dans le second cas, la personne est singulièrement voûtée, ce qui peut représenter un véritable handicap et rendre difficile, voire impossible la réalisation d’actes simples de la vie courante.

Une déformation qui se met en place à l’adolescence

Généralement, la cyphose apparaît durant la croissance et plus particulièrement au moment de l’adolescence. Le jeune a tendance à se tenir voûté, les épaules en avant. Cette position est accentuée par un manque de tonus musculaire et une laxité articulaire. Certaines pathologies comme la maladie de Scheuermann peuvent également créer une cyphose. Chez les personnes âgées, une déformation du dos peut se développer à cause d’ostéoporose cervicale. Dans tous les cas, celle-ci a de fortes chances d’avoir des conséquences sur la santé de la personne touchée. En effet, le principal symptôme est le développement de maux de dos qui sont susceptibles de se déclencher aussi la nuit et, en conséquence, de perturber le sommeil. Celles-ci peuvent irradier jusqu’aux épaules. Enfin, le fait d’être sans cesse penché en avant, entraîne des contraintes anormales au niveau de la mécanique respiratoire ce qui diminue son amplitude.

L’ostéopathie pour retrouver sa verticalité

L’ostéopathe pour aider l’adolescent à mieux se tenir

Plus l’attitude cyphosique est prise tôt, moins elle aura d’impact durant la croissance et à l’âge adulte. C’est pourquoi il est essentiel que l’ostéopathe utilise des outils de prévention auprès des adolescents. Même si plusieurs campagnes gouvernementales ont été menées, par le passé, pour alerter sur le poids des cartables de nos enfants, ceux-ci restent un problème qui peut avoir des conséquences sur la santé du dos. L’ostéopathe, par la connaissance qu’il a du fonctionnement des différentes structures dorsales, peut expliquer à l’adolescent toute l’importance que revêt le fait de porter son sac correctement, soit bien équilibré sur les deux épaules. D’autre part, le sac d’école n’est pas le seul problème susceptible de déclencher une cyphose. En effet, nombreux sont les jeunes qui travaillent ou jouent de longues heures à leur bureau dans une position inadaptée. Là encore, l’ostéopathe peut montrer à l’adolescent quelle est la meilleure position à adopter face à l’ordinateur. L’important est qu’il cale bien ses lombaires au fond du siège est que l’écran soit suffisamment haut par rapport à ses yeux pour qu’il se tienne droit.

Les mains de l’ostéopathe pour ne plus en avoir plein le dos

En cas de cyphose, la première action de l’ostéopathe va être de soulager les maux de dos du patient. Pour cela, il va éliminer les différentes tensions qui en sont à l’origine et apporter plus de souplesse aux muscles dorsaux. Il va bien sûr travailler sur toute la hauteur de la colonne vertébrale et également sur les épaules et le bassin. Pour aider la personne à se tenir plus droite, le praticien va redonner de la mobilité à l’ensemble des articulations du dos. Enfin, il va terminer la séance en rééquilibrant l’organisme dans sa globalité.

Lorsque l’on prend conscience que quelques conseils de prévention et un suivi ostéopathique durant l’adolescence peuvent éviter à la personne de souffrir toute sa vie, prendre rendez-vous avec un ostéopathe devient une évidence et une excellente décision. De plus, le jeune qui en bénéficiera profitera d’une prise en charge holistique qui aura des répercussions bénéfiques sur l’ensemble de sa santé.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Laisser un commentaire