juin 27, 2022

Une douleur au bras gauche : et si vous en parliez à votre ostéopathe ?

Une douleur qui apparaît au bras gauche est immédiatement inquiétante, car elle peut être le signe d’une pathologie cardiaque. Cependant, dans la majorité des cas, celle-ci peut aussi avoir une autre origine sans aucun rapport avec le cœur. En consultant un ostéopathe, une fois tout risque d’infarctus écarté, vous serez pris en charge de façon globale, ce qui vous garantira de traiter à la fois la cause et les symptômes de votre douleur au bras gauche.

Le bras : un membre supérieur… aux autres ?

Pour la majorité des personnes, le bras est la partie du corps qui va de l’épaule à la main. En fait, anatomiquement parlant, le membre supérieur comporte deux parties : l’avant-bras qui va du coude à la main et le bras qui concerne seulement la partie située au-dessus du coude. L’os du bras, l’humérus, s’articule en haut avec l’omoplate et, en bas, avec le cubitus. En avant de l’humérus, s’insèrent trois muscles qui permettent la flexion de l’épaule, celle du coude et la rotation de l’avant-bras autour de son axe (mouvement qui permet, entre autres, de positionner les paumes de main vers le haut.). Un seul muscle couvre l’arrière du bras : le triceps brachial qui assure la tension du coude.

Quand la douleur fait mal au cœur

Lorsque la douleur au bras gauche est accompagnée d’une seconde, intense, au thorax et d’une sensation d’oppression, il y a de fortes chances que l’on soit en présence d’un infarctus du myocarde. Celui-ci représente une urgence absolue, puisqu’il met en jeu le pronostic vital de la personne. En effet, dans ce cas, une artère apportant le sang au cœur est bouchée, ce qui crée un mauvais apport d’oxygène au muscle cardiaque qui se nécrose. Si la douleur au bras est accompagnée d’un des symptômes cités plus haut, ou de palpitations, de vomissements, ou encore, d’un essoufflement important, vous devez, sans attendre, contacter les services d’urgence au 15.

Une douleur qui peut vous faire baisser les bras

Une fois le diagnostic de pathologie cardiaque exclu, il existe d’autres causes graves qui peuvent expliquer une douleur au bras gauche et qui nécessitent de la même façon, une prise en charge médicale, comme :

  • une fracture de l’humérus : survenant généralement après un choc violent, elle peut également être la conséquence d’une ostéoporose chez les personnes âgées.
  • une fracture de la clavicule : elle est souvent liée à une chute chez les enfants. La douleur est associée à un hématome et l’épaule touchée apparaît nettement plus basse que l’autre.
  • une luxation de l’épaule : elle correspond à un déplacement de la tête de l’humérus hors de son emplacement. Elle est fréquente dans le milieu sportif, mais peut être la conséquence d’une chute sur une main ou d’un accident de la route.

L’ostéopathe pour prendre en charge votre douleur à-bras-le-corps

En dehors des pathologies précédemment citées, l’ostéopathe peut prendre en charge de nombreuses douleurs au bras gauche. Celle de la névralgie cervico-brachiale en fait partie. Comme toute névralgie, il s’agit d’une douleur le long d’un nerf, due à une irritation ou une compression de celui-ci. Dans notre cas, cela concerne l’un des nerfs du plexus brachial (dont la racine se situe au niveau des cervicales). La douleur est ressentie sous forme de sensations de décharges électriques au niveau du bras. Le rôle de l’ostéopathe va être de comprendre pourquoi le nerf est comprimé. Ainsi, il va notamment rechercher des signes d’arthrose au niveau des vertèbres cervicales ou la présence d’une hernie discale cervicale. Une douleur au bras gauche peut également être due à une tendinite de la coiffe des rotateurs. Cette pathologie, qui touche un des tendons de l’épaule, entraîne une limitation des mouvements et une diminution de la force du bras. Dans ce cas, l’action de l’ostéopathe passera par l’identification du tendon touché et l’élimination des tensions le concernant pour parvenir à la restauration de la mobilité de l’épaule.

Un traitement ostéopathique global pour un bras gauche aussi fort que le droit

La prise en charge ostéopathique n’a pas pour seul but d’éliminer la douleur au bras gauche, mais également celui de traiter toutes les structures qui ont pu la causer ou être impactées par celle-ci, de près ou de loin. C’est la raison pour laquelle l’ostéopathe va effectuer des tests au niveau des vertèbres cervicales et dans la partie supérieure du thorax. Il va également évaluer la mobilité des articulations de l’épaule, ainsi que celles de l’avant-bras, du poignet, et ce, jusqu’aux doigts de la main. Dans une approche holistique, le praticien vérifiera également les structures du bras droit et l’ensemble de l’organisme pour un rééquilibrage global.

Même s’il arrive que la douleur au bras gauche soit le signe d’une pathologie grave qui nécessite une prise en charge médicale d’urgence, elle peut aussi représenter le symptôme d’une pathologie moins sérieuse. Dans ce cas, la prise en charge par un ostéopathe vous permettra d’éliminer la douleur et de retrouver rapidement l’usage de votre bras gauche pour de nouveau « embrasser » la vie en pleine santé !

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Laisser un commentaire