février 29, 2024

Quand consulter un ostéopathe pour bébé ?

L’ostéopathie est une solution très courante pour soulager les maux et les douleurs en tout genre. Elle s’applique à toutes les couches de personnes, et même aux bébés. Toutefois, à quel moment faut-il consulter un ostéopathe pour bébé ? Découvrez-le dans la suite de cet article.

Pour apaiser les maux du nourrisson

Dès les premiers mois de sa vie, il est possible que le bébé soit soumis à certaines contraintes. Il s’agit généralement de coliques, de reflux, de troubles du sommeil, etc. Pour traiter efficacement ce type de douleurs, il peut être recommandé de faire appel à un ostéopathe.

Celui-ci s’occupe de la prise en charge intégrale de l’enfant et s’assure de lui administrer tous les soins nécessaires pour son apaisement. Durant la vie intra-utérine, le fœtus est naturellement exposé à des contraintes. Par conséquent, celui-ci doit adopter une posture qui lui permette de s’adapter à toutes les positions de sa mère. Il subit donc une contrainte considérable durant la vie intra-utérine.

Après l’accouchement, lesdites contraintes peuvent avoir quelques conséquences sur la structure fœtale, en raison de sa grande malléabilité. Elle peut notamment subir certaines déformations. Afin de corriger rapidement le problème et de redonner de la mobilité aux structures, il peut s’avérer nécessaire de faire appel à un ostéopathe.

Durant l’accouchement

Durant l’accouchement, le fœtus est soumis à toutes sortes de contraintes. En l’intervalle de quelques minutes seulement, il se présente souvent par la tête et est affecté par les contractions de l’utérus. Celles-ci vont lui permettre de se créer un passage par le col, le bassin et le périnée.

Parallèlement, le bébé devra aussi sortir d’un espace aquatique pour rejoindre un espace aérien. Même si la plupart des accouchements sont sans conséquence négative pour le bébé, quelques-uns peuvent lui créer une gêne. Il va s’agir entre autres : d’agitation, de troubles du sommeil, d’otites chroniques ou de régurgitations.

Il existe également des cas où l’accouchement se fait dans des conditions plus pénibles. C’est notamment le cas des accouchements par césarienne ou des accouchements longs. Dans de telles circonstances, les conséquences sur le nourrisson peuvent être plus importantes et se faire sentir durant les premiers mois qui suivent sa naissance.

Il devient dès lors, nécessaire de consulter un ostéopathe pour bénéficier d’un traitement de qualité. Découvrez sur le site https://www.osteopathe-lestienne.com/osteopathe-bebe-chatillon.php une ostéopathe expérimentée pour s’occuper de votre nourrisson.

Des cas spécifiques de consultation d’un ostéopathe pour nourrisson


Les cas de consultation d’un ostéopathe pour nourrisson sont plutôt nombreux. Seuls, les plus fréquents d’entre eux sont ici évoqués.

Un cordon ombilical enroulé autour du cou du nourrisson

Il arrive parfois pendant un accouchement que le nouveau-né se retrouve avec le cordon ombilical enroulé autour du cou. Même si c’est un cas assez rare, cela peut très vite entraîner plusieurs complications et laisser des séquelles physiques au nourrisson. Dans ce cas, faire appel à un ostéopathe est nécessaire pour la santé de l’enfant.

Des troubles du sommeil

Il n’est pas rare que le bébé souffre de troubles du sommeil dans les mois qui suivent sa naissance. C’est quelque chose d’assez éprouvant non seulement pour le nourrisson, mais également pour les parents qui multiplient les nuits blanches.

L’ostéopathie peut être une excellente solution pour apaiser les nuits de votre nourrisson et l’aider à trouver le sommeil plus facilement le soir.

Les problèmes digestifs

Les problèmes digestifs sont assez fréquents chez les nourrissons. Dans la plupart des cas, il est question de :

  • reflux gastriques ;
  • diarrhées ;
  • constipations ;
  • vomissements répétitifs ; etc.

De tels symptômes sont le signe palpable que votre nourrisson a besoin de voir un ostéopathe.

Les difficultés à effectuer certaines rotations

Il se pourrait également que votre nourrisson ait d’énormes difficultés à effectuer certaines rotations. Par exemple, il est possible qu’il n’effectue ses rotations de la tête, que d’un seul côté. Dans ce cas, il est fort probable qu’il ressente des douleurs de l’autre côté.

Pour le soulager et lui redonner de la mobilité, quoi de mieux que de consulter un ostéopathe pour nourrisson ! Grâce à son expertise dans le domaine, ce dernier pourra résoudre le problème de votre enfant en quelques séances seulement.

Mauvaise posture

Il est également possible que votre enfant adopte une mauvaise posture à certaines parties de son corps. Il peut par exemple s’agir du pied, des bras ou encore de la hanche. Un ostéopathe pourra vous aider à corriger rapidement ce défaut.

Troubles ORL

En cas de troubles ORL tels que les bronchites répétitives, les otites et les rhinites, n’hésitez pas à faire appel à un ostéopathe.

La consultation préventive

Il est également possible de consulter un ostéopathe dans un cadre purement préventif. Cela vous permet d’effectuer un bilan post naissance. Grâce à cette petite consultation, vous pourrez faire le point sur l’état de santé physique de l’enfant et sa mobilité plus précisément.

Le meilleur moment pour une consultation

Il n’y a pas de meilleur moment pour aller en consultation chez un ostéopathe. Si vous détectez les troubles dès la naissance du nourrisson, vous pouvez tout simplement consulter l’ostéopathe dans les jours suivants.

La consultation en ostéopathie n’est pas un substitut à celle pédiatrique. Elle peut juste être considérée comme un supplément.

Laisser un commentaire